Po

Po

Création et interpretation :
Régine Demey
Durée : 40′

Etre une femme, c’est changer de peau en permanence. Dans cette histoire, la transformation à l’adolescence est radicale et bénéfique. Elle conduit à l’autonomie.

Le spectacle mêle le conte et le chant. Le chant se révélera tout le long de l’histoire une précieuse source de vie et un moyen simple de créer le lien.

Je voulais parler de la question de l’inceste sous-tendue par une certaine loyauté affective : un lien de dépendance excessif dans la famille. L’aspect tragique et terrifiant de cette histoire progresse vers une fin lumineuse. La tendresse, la tristesse et l’angoisse font doucement place à l’humour et la légèreté dans un défilé de personnages « de toutes les couleurs »

Photos